STATEMENT/DÉCLARATION : Federal Budget 2012 / Budget fédéral 2012

STATEMENT / DÉCLARATION

Federal Budget 2012 / Budget fédéral 2012

 

Canada Council speaks on federal budget

“The Canada Council for the Arts is enormously heartened by the positive message sent by the 2012 budget and the support of the government in recognizing the Council’s leadership role,” said Canada Council Board Chair Joseph L. Rotman. “This vote of confidence in the Council is a clear signal of support for the arts as the creative heart of the nation. This government and the Minister of Canadian Heritage, the Hon. James Moore, clearly appreciate the sector’s positive contribution to the economy and identity of this country. It makes it all the more important that we continue to demonstrate the highest possible standard in our investment of public funds.”

Throughout its 55-year history, the Council and its programs continue to evolve, keeping pace with changes in both the practice of art and the demographic realities of the country. Its strong focus on demonstrable results has been repeatedly highlighted, most recently in the Special Examination by the Auditor General of Canada (2008) and Strategic Review (2010) and its most recent strategic plan, Strengthening Connections 2011-16. In 2011 the Council established a process to assess current and future program options against its highest level objective: a vital and diverse arts sector that enriches the lives of Canadians.   

“The government’s decision to maintain the Council’s funding gives us the opportunity to independently take actions that will generate savings that we can reinvest back into the professional arts sector. It will also enable us to ensure our programs continue to be relevant, cost-effective and responsive to the changing needs of the community,” said Director and CEO Robert Sirman. “Over the next three years we will implement a number of changes that are already in development, including reducing the cost of our office space, streamlining operational processes and adjusting programs.”

In the coming months, the Council will review options that address its traditional commitment to the core of creative arts practice while reflecting areas of increasing priority, including equity, public engagement, and national and international market access.  

The Canada Council for the Arts is an arms-length Crown corporation that strengthens Canadian arts practice and connects the public to the arts using a parliamentary appropriation of roughly $5.25 per capita. Through its grants, awards, prizes and payments, the Council supports over 20,000 artists and arts organizations annually. It also houses the Canada Council Art Bank with over 17,000 works of contemporary Canadian art and the Canadian Commission for UNESCO. Governed by an 11-person board, the Council reports to Parliament through the Minister of Canadian Heritage and is audited annually by the Auditor General of Canada.

Bringing the arts to life

——————–

Le Conseil des arts parle du budget fédéral

« Le Conseil des arts est très encouragé par le message positif transmis par le budget 2012 et le soutien du gouvernement qui reconnaît le rôle de leadership du Conseil », a déclaré Joseph L. Rotman, président du Conseil des arts du Canada. « Ce vote de confiance envers le Conseil est un signal clair de soutien aux arts, cœur créatif de la nation. Ce gouvernement et le ministre du Patrimoine canadien, l’honorable James Moore, apprécient clairement la contribution positive de ce secteur à l’économie et à l’identité de ce pays. Cela confirme qu’il nous faut continuer à appliquer les normes les plus élevées possible dans notre utilisation des fonds publics. »

Au fil de ses 55 années d’existence, le Conseil et ses programmes ont continuellement évolué, et ce, au même rythme que les changements qui survenaient dans la pratique artistique et les réalités démographiques du pays. Ses démarches fermement axées sur la démonstration de ses résultats ont été soulignées à de nombreuses reprises, plus récemment dans le cadre de l’examen spécial du vérificateur général du Canada (2008), de l’examen stratégiques (2010), ainsi que dans son dernier Plan stratégique, Resserrer les liens, 2011-2016 En 2011, le Conseil a établi un processus visant à évaluer les options actuelles et futures en matière de programme par rapport à son objectif le plus élevé, à savoir la viabilité d’un secteur artistique vigoureux et diversifié qui enrichit la vie des Canadiennes et des Canadiens.   

Selon Robert Sirman, directeur et chef de la direction : « La décision du gouvernement de maintenir le financement du Conseil nous donne l’occasion de prendre, de notre propre chef, des mesures qui génèreront des économies que nous pourrons réinvestir dans le secteur artistique professionnel. Cela nous permettra aussi de nous assurer que nos programmes demeurent pertinents, rentables et adaptés aux besoins en constante évolution de la communauté. Au cours des trois prochaines années, nous mettrons en œuvre un certain nombre de changements déjà en cours d’élaboration, notamment la réduction des coûts de nos locaux, la simplification de nos processus opérationnels et le rajustement de nos programmes. »

Pendant les prochains mois, le Conseil examinera les options qui s’offrent à lui quant à son engagement traditionnel envers le cœur de la pratique artistique créatrice, tout en tenant compte des aspects qui deviennent de plus en plus prioritaires, notamment l’équité, l’engagement du public envers les arts et l’accès aux marchés national et international.

Le Conseil des arts est une société d’État autonome qui renforce la pratique artistique canadienne et met le public en contact avec les arts aux coûts d’environ 5,25 $ par habitant. Grâce à ses subventions, prix, bourses et paiements, le Conseil appuie plus de 20 000 artistes et organismes artistiques tous les ans. Le Conseil des arts abrite en outre la Banque d’œuvres d’art et ses quelque 17 000 d’œuvres d’art contemporain ainsi que la Commission canadienne pour l’UNESCO. Dirigé par un conseil d’administration de 11 membres, le Conseil rend compte de ses activités au Parlement par l’entremise du ministre du Patrimoine canadien et ses comptes sont audités tous les ans par le vérificateur général du Canada.

De l’art plein la vie
Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s